A propos de la Pointe des Follys

 

Quand la montagne appelle...

 
Cette foi-ci, quand le réveil sonne, je suis déjà levé depuis  une heure. Il fait encore nuit. Je suis prêt. Une atmosphère de bien être m' entoure. Mon âme est ailleurs. L' enfant qui sommeille ouvre ses yeux émerveillés. Au parking, à Saint-Jeoire, je vois les premiers rayons de soleil  arroser le sommet du Môle.  Il fera beau, comme dans mon cœur. La montée commence au Farnets.
 Route carrossable. Légère pente.
 Les premiers pas n' éprouvent en aucune manière nos forces.
Le ciel est bleu. Aucun nuage. Mais il fait frisquet...Le bois s' ouvre au matin,
 les branches encore nues.
Aux Alpages de la Léchère, nous faisons une petite pause. Devant les petits chalets, en goutant un croissant, je respire les saveurs de  ce petit paradis.  Bientôt nous rencontrons la première neige. Elle fond au soleil d' avril. Un sentier  plutôt étroit nous conduit au Col des Betés. La vue se dégage  sur une chaine de montagnes si familières...Le Roc d' Enfer, la Pointe de Chalune, Haute pointe, le Col de Vesinaz...Encore un effort et nous sommes à la Pointe des Follys, le but de notre randonnée. Les couleurs sont extraordinaires. Jeu de lumière et reflet d' azur sur la neige blanche, entre ciel et sapins. Au milieu une Croix....La présence de Dieu devient presque plus palpable. Je suis léger comme une miette et débordant de désirs.
Grazie, Dio mio.

 

 

 

 

 
Edited by: Nicosap & Comey